Ce vendredi matin, les enfants nous attendent à l'école ! Nous faisons vite (enfin aussi vite que possible !) les réservations pour la visite du bateau de Nelson à Portsmouth puis nous récupérons Timothée, Baptiste, Simon et Lily. Ils sont occupés à jouer avec les tablettes Ipad que l'école a pu acheter avec l'argent du projet Coménius....Intéressantes les activités que nous avons vues en classe avec cette dizaine de tablettes ! Une suite logique aux tableaux interactifs qui sont installés dans toutes les classes depuis une quinzaine d'années....Difficiles les adieux aux parents, aux enfants correspondants...Malgré les différences d'âge parfois, des amitiés déjà bien fortes se sont créées...Les parents ne tarissent pas d'éloges : "ils étaient si sages, si gentils, si polis....C'était un plaisir de les avoir à la maison !"

Avec les dernières embrassades, nous avons quitté Plymouth sous la pluie....Un arrêt dans un supermarché pour acheter une collation, de quoi boire et de quoi goûter...et nous voilà en route pour le bateau de Nelson...

Nous sommes arrivés à bon port...à la découverte du bateau de Nelson. Grand Amiral de l'armée anglaise, il réussit à vaincre l'invincible Armada des Français contre qui ils étaient en guerre mais un tireur d'élite, tira d'un bateau ennemi et le tua d'une balle en plein coeur. Nelson fut rapatrié à terre dans un grand tonneau (qu'on a pu voir sur le bateau). Nous avons été impressionnés par la construction du bateau (plusieurs couches de bois qui se superposent), 6 ans pour le construire, tous les canons qui étaient à bord, comment les 850 membres d'équipage dormaient à tour de rôle dans des hamacs....et tous les aménagements pour les nourrir, et surtout pour les soigner quand ils étaient blessés ou malades ! Dans le pont à l'étage du chirurgien, le plafond touche le sommet du crâne des enfants...Comment devaient tenir les hommes qui vivaient là pendant des mois entiers parfois sans pouvoir se tenir debout..?? Nous avons aussi été très impressionnés par les beaux "appartements" de l'amiral ! Que de discussions enfin sur le comment devaient se placer les hommes autour du canon pour pouvoir l'armer, y placer le boulet, le bouchonner et enfin brûler la mèche sans se faire emporter par le recul au moment où l'obus est lancé à toute vitesse contre l'ennemi !

Puis nous avons découvert les restes du Mary Rose, bateau du roi Henri VIII d'Angleterre....et surtout le travail des archéologues qui l'ont retrouvé gisant dans la vase (enfin restait seule la moitié enfouie sous la vase l'autre ayant été petit à petit emportée par les vagues et les courants marins).....Ils ont réussi à nettoyer puis à remonter l'épave et tant d'objets qui permettent de dire quel était le quotidien des matelots sur un navire de guerre. Sur les 500 matelots présents à bord au moment du naufrage seuls 35 ont survécus.

Enfin un bon petit resto et quelques jeux en attendant de pouvoir embarquer dans le ferry.

C'est exactement le même que celui de l'allée. Les enfants sont déçus, il n'y a rien à découvrir de nouveau. A minuit, tout le monde s'installe comme il peut dans son sac de couchage pour pouvoir passer la nuit sur le bateau.

Il n'y a pas de wifi à bord voilà le pourquoi de "pas de nouvelles"...mais comme le dit l'adage : bonnes nouvelles...Nous sommes arrivés à bon port sur le sol français.

Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Des adieux difficiles malgré la brièveté du séjour !
Tag(s) : #Coménius

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :