Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....
Londres, nous voilà....

Ce matin, dimanche 3 mai, nous avions rendez-vous devant la gare de Namur à 12h30. Margot, Matthias et Rémy étaient présents . Nous avons un peu attendu Elise qui avait oublié que le rendez-vous était avancé. Finalement tout le monde était là à l'heure !.... Jeanne est arrivée la dernière mais finalement tout le monde était présent pour prendre le train.Une première: tous les parents, quittent leurs enfants devant la gare .. .personne pour nous faire signe au demarrage du train.

Nous sommes arrivés à l'aéroport après une heure de train et un changement de train à Bruxelles Nord. Rémy, impatient, trouve qu'on a déjà fait trop de train. Il ne sait pas encore la journée de voyage qui nous attend. Découvrir les panneaux, lire les informations, pour arriver au bon guichet puis à la bonne porte ..... Que de nouvelles informations. Avant la sécurité, les filles ont trainé à la parfumerie et aux produits de maquillage. Les garçons cherchaient plutôt les toilettes: le stress du premier voyage en avion!

Rémy et Jeanne ont été fouillés à la sécurité .... Puis l'attente de l'avion, qui était en retard, fut longue et ennuyante parce qu'il n'y avait rien à faire dans cette zone de transit sans magasin...Michèle a même essayé de dormir par terre .... L'avion est enfin arrivé et pendant qu'on embarquait, les techniciens remplissaient les réservoirs ..... et Nous avons décollé .... Matthias et Rémy Ont découvert les ffets de l ' accélération sur le corps et de la pression de l'air sur les tympans!

Après une demi-heure de vol, le pilote a demandé que nous attachions nos ceintures parce que nous descendions déjà-sur Londres .... Tout à coup des turbulences ont secoué très fort l'avion. Jeanne n'était, pas à l'aise ... Margot s'est inquiétée de savoir si c'était normal mais nous avons atterri sans roblèmes.

Nouvelles aventures : aller chercher les valises et découvrir que celle de Margot est abîmée .... regarder les Taux de change (trop cher nous verrons en ville - ou Michèle propose de faire le change au Taux que la banque lui demandera - sans doute, plus avantageux) .... et Nous nous dirigeons vers le navette qui doit nous conduire au métro ... Impressionnant, CELA ressemble à un couloir normal ... Des gens attendent alors nous aussi nous attendons . A espaces réguliers, il ya des doubles portes, fermées; ... Tout à coup elles s'ouvrent et derrière, ajustées au millimètre près, les portes d'un métro s'ouvrent à leur tour. Métro rapide et silencieux qui nous conduit au coeur de Londres ..... Le soir commence à tomber, il est une heure plus tard qu'en Belgique .... Le voyage a duré (très) longtemps .... Nous avons tous très envie d'arriver mais nous devons encore traîner nos valises dans quelques rues avant d'arriver à l'auberge. Nous avons le temps d'admirer les bus à deux étages mais "Ils sont quand même moins beaux que les anciens» .dit Jeanne. Voilà des anciennes cabines Téléphoniques ... Toujours sur les trottoirs, elles servent maintenant de borne wifi (et d'urinoir !!!!). Nous arrivons enfin dans le rue de l'auberge: ..Michèle admire l'architecture des maisons typiquement anglaises. Sabine essaie de tirer tout le monde. Les enfants découvrent les voitures toutes plus luxueuses les unes que les autres qui bordent les trottoirs: Lamborghini, Ferrari (5), porsches, mini cooper (les anciennes et les nouvelles), des petites Fiat, une vieille lodge Et un très vieux combi VW à la Little Miss Sunshine ... aménagé en camping car (le rêve de mai 68) garé juste devant notre auberge.

Vite deposer les valises et aller manger parce que nous avons FAIM! Nous découvrons un bar restaurant sympa. Le garçon nous accueille avec un grand sourire et nous Installe à une grande table en chêne massif .....Nous décidons tous, sur la proposition de Rémy, de goûter au Fisch and chips. Très bon choix, la présentation originale et le goût du plat et surtout des frites surprend Elise qui croyait que les anglais ne savaient pas faire de bonnes frites.

Nous rentrons à l'auberge où les enfants essaient de joindre leurs parents par skype et les familles d'accueil par mail...... avant d'aller enfin dormir : Il est onze heure ici mais en Belgique il est déjà minuit.....

​Bonne nuit. à demain : petit déjeuner à 8h30 heure locale.

p.s. Cet article a été hacké ou alors intercepté par google traduction....sa première version (corrigée) ne voulait rien dire ! Voilà qui est mieux (enfin j'attends de lire sur le blog ?

Tag(s) : #Comenius

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :