Ce matin, Michèle et les filles sont allées chercher les baguettes pendant que les garçons mettaient la table pour un petit déjeuner super bon !

Après ce moment buffet régal, nous nous sommes réunis pour organiser la journée : programme du jour et tâches pour chacun : vaisselle, rangement, aspirateur, courses, ... En attendant celles qui faisaient les courses nous avons achevé d'écrire la journée d'hier pour le blog et fait les comptes : il nous reste 150 euros pour le reste de la semaine.

Nous étions impatients de partir à vélo. Aujourd'hui direction Lommel et son musée. Petit entrainement dans le Parc par rapport aux consignes de sécurité à vélo : un vélo invisible entre chacun, on ne se dépasse pas, bien tenir sa droite, pas rouler en zigzag. Test réussi, nous nous sommes lancés sur la chaussée d'abord puis sur les pistes cyclables jusqu'à Lommel. Nous sommes passés au-dessus du canal de la Campine. Autrefois les bateaux étaient les uniques moyens de transport commerciaux. Les villes s'installaient donc au bord des cours d'eau. En Belgique le bassin de la Meuse et le bassin de l'Escaut ne sont pas connectés. Les hommes ont donc construit un canal qui les relie pour pouvoir circuler du nord au sud et de l'ouest à l'est.

Nous nous sommes aussi arrêtés devant une maison au toit de chaume. Après une demi-heure, nous étions sur la place en triangle du centre de Lommel. Michèle est allée voir si le musée était ouvert pendant midi pour décider si on mangeait notre pique-nique avant ou après la visite. Elle est revenue dépitée : le musée est fermée pour quinze jours parce qu'ils installent une nouvelle exposition. Pourtant Sabine avait téléphoné la semaine dernière et la dame de l'office du tourisme ne lui avait signalé que le fait que toutes les informations étaient uniquement en anglais et en néerlandais.

Nous avons pique-niqué sur la place pendant que Michèle allait voir ce qui pouvait remplacer l'activité prévue : des informations interactives à propos de la fabrication du verre. Chouette, nous en avions déjà parlé en classe avec Sabine. Nous avions regardé un "C'est pas sorcier". Il y avait un petit quiz que nous avons réussi à 80%. On pouvait aussi regarder dans un binoculaire différents types de sables. Nous avons admiré les oeuvres en verre soufflé créées par des artistes avec le sable extrait du Sahara que nous allons visiter demain. Enfin il y avait 13 425 petites bouteilles contenant du sable de différentes parties du monde entier. Il y avait du sable de toutes les couleurs : du blanc et du jaune (eh, eh...), mais aussi différents rouges et même du sable vert. Un écran interactif nous permettait, par un tableau à double entrée, de découvrir d'où venait chaque sable. Il y en avait beaucoup qui venaient de Belgique.

Nous sommes revenus au Center Parcs où nous avons préparé et mangé le souper pitta. Cette fois ce sont les garçons qui ont préparé le repas. Sans débarrasser la table, ni le buffet, nous sommes partis à la piscine. Quand nous sommes rentrés, nous avions une faim d'ogre et nous avons presque terminé le buffet pitta. Nous avons même mangé un dessert. Après une petite veillée jeux de société, Michèle t Sabine nous ont dit bonsoir à 22h15.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :