Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !
Sable dans les pieds...pieds dans les gants !

Non, non, vous n'avez pas mal lu ni nous mal écrit....Lisez nos nouvelles et trouvez l'explication au titre.

Ce mercredi 16 mars 2016, Willemine a deux mois.

Enfin, bon, ce n'est peut-être pas ce que vous avez envie de savoir !

Ce matin, comme d'hab...petit déjeuner buffet délicieux. Nous sommes déjà blasés : )

Petite réunion du jour : organisation des tâches et programme de la journée. Guilhem, notre comptable attitré nous informe que nous n'aurons pas assez d'argent pour aller au restaurant pour le petit déjeuner de vendredi car nous aurons (normalement !) déjà tout rangé. Après une petite discussion, un vote à l'unanimité décide que chacun apportera 2€ pour ce buffet qui coûte en réalité 6,95€ par personne. Aujourd'hui, nous visiterons le Sahara, nous irons (encore) à la piscine, et surtout nous attendons tous avec impatience le jeu de nuit.

A onze heures nous étions prêts pour partir près de nos vélos sauf Michèle : elle est arrivée 5 minutes en retard. Elle a réclamé sa punition : 10 min au bord de l'eau. Mais nous ne sommes pas d'accord, nous savons qu'elle trouve toutes les excuses qu'elle peut pour ne pas aller à la piscine.

Le Sahara est super grand. Nous avons dû laisser nos vélos pour le visiter à pied. Tout ce sable nous a fait penser au musée du verre que nous avons vu hier. Il y a plusieurs couleurs de sable : blanc, jaune, orange, rouge. Ce n'est pas du tout comme on se l'imaginait en regardant la carte : c'est plus grand. Il y'a beaucoup d'arbres, des résineux mais aussi beaucoup de bouleau. On a vu des oeuvres d'art dans la nature faite de métal et de branchages tressés. On a suivi la route bleue, c'est un chemin balisé d'un losange bleu. Il faisait 3 km. Au milieu, nous nous sommes arrêtés pour pique-niquer et monter dans la tour de 30 mètres de haut : 144 marches. D'en haut, on a vu l'Aqua Mundo, les "seringues" où nous avons laissé nos vélos et tout le Sahara.

Il y avait aussi une tyrolienne. Les enfants se sont organisés pour passer chacun à son tour tandis que les profs admiraient la forme d'oiseau de la cabane de départ.

Il y avait beaucoup de vent. Nous avions tous froid. Malou, plus particulièrement parce qu'elle était en sandale sans chaussette ! Michèle lui a proposé de mettre ses gants aux pieds : ce qu'elle a fait. Elle fait l'air d'un hobbit (voir le Seigneur des Anneaux) ou d'une poule. Elle avait donc bien chaud. (et voilà l'explication du titre pour ceux qui n'avaient pas compris).

On était contents d'arriver aux bungalows où nous avons pris un bon goûter. Les garçons ont apprécié l'idée de Michèle : mettre du choco sur une galette campinoise. Nous avons eu 20 minutes pour aller acheter des cartes ou des timbres tout seuls au magasin.

Maintenant nous écrivons nos lettres et certains dictent à Michèle ce qu'il faut mettre sur le blog. Nous avons bientôt rendez-vous avec Sabine à la piscine quand le bungalow des filles sera rangé.

Tag(s) : #actualité de la classe

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :